AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

a straw can crush you, if you let it (losvir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
the rest is rust and stardust
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : marina, ems.
date d'inscription : 11/11/2016
messages : 140
avatar : ginta lapina.
crédits : avatar twisted lips/tumblr.

MessageSujet: a straw can crush you, if you let it (losvir) Lun 14 Nov - 14:05

Courage starts with showing up and letting ourselves be seen.

Voilà maintenant plusieurs minutes que le regard d'Ondine, à l'image de ses sombres pensées, se perd dans un vide béant. Le conseil qui se tient au palais royal de Freehaven et qui réunit aujourd'hui les trois oracles restants - l'eau, l'air et le feu - n'est animé que par les échanges énergiques d'Horia et Zephyr, qui se disputent la meilleure marche à suivre pour rétablir une paix dangereusement menacée par l'assassinat de l'oracle de la terre. Si la jeune femme se contentait jusque là de ponctuer le débat par quelques approbations, elle a finalement rompu le dernier lien qui la retenait à la délibération. Ce n'est pas que la mort de Cerwyn Ziren ne la touche pas, bien au contraire. Il n'y a pas une journée où elle n'y pense pas, d'ailleurs, toujours choquée par cet acte d'une violence incompréhensible à ses yeux. Non, si Ondine est ce matin-là incapable de mettre corps et âme dans ce conseil, c'est parce que sa santé est plus instable que jamais. Afin d'apporter son aide si précieuse à son peuple, elle avait été contrainte, la veille, d'utiliser une quantité non négligeable de magie afin de réparer les dégâts commis par un groupe de déplaisants pirates dans un des port de Ravenshore. Quand bien même elle avait pris l'habitude de réduire au maximum son utilisation de la magie afin de préserver ses forces, elle n'avait décemment pu refuser son aide, si bien qu'elle était aujourd'hui dans un état de détresse qu'il était plus difficile que jamais de dissimuler. Fort heureusement, Horia était bien trop heureuse de pouvoir imposer son autorité à un Zephyr certes un peu plus concerné que d'habitude par les affaires d'Erathia, mais sans se défaire pour autant de cette insouciance qui le caractérisait tant. « Nous ne trouverons vraisemblablement pas de solution aujourd'hui. » tranche-t-elle finalement, étouffant un soupir de fatigue presque physique. « Il me paraît pour l'instant plus raisonnable de retourner à nos affaires et de s'assurer que l'ordre ne sera pas davantage troublé dans nos propres terres. » conclut-elle en douceur, faisant inévitablement référence  pour sa part à la piraterie grandissante dans les eaux de Ravenshore. Ses derniers mots viennent mettre fin à leur réunion et c'est d'un respectueux hochement de tête qu'elle salue ses homologues tandis qu'elle reste seule dans la salle du conseil. Zephyr lui lance un regard vaguement appuyé avant de quitter la pièce auquel elle ne répond pas, ne réclamant qu'une tranquillité plus que nécessaire. Une fois isolée, Ondine s'effondre. Ses coudes viennent chercher un appui solide sur la table tandis que son buste se détend, abandonnant toute la prestance qu'elle s'efforçait jusque là d'afficher. A cet instant, l'oracle de l'eau a l'air profondément épuisée et plus vulnérable que jamais. Elle cède un instant à la panique. Puis vient la colère. N'avait-elle pas accompli ses devoirs avec la plus grande des volontés ? Méritait-elle ce mal dont elle seule souffrait ? Puisant dans la maigre concentration dont elle encore capable à cet instant, Ondine approche une main tremblante d'une carafe d'eau en argent disposée au centre de la table. Sous le coup d'un terrible effort, elle parvient à en faire grimper le niveau en créant davantage de cette eau translucide. Alors qu'elle est à deux doigts de faire déborder la carafe, elle sent que l'effort est trop important compte tenu de son évidente fatigue. Ses doigts se referment sur la carafe qu'elle envoie valser dans la pièce dans un fracas presque trop faible à ses yeux compte tenu de la frustration qui la ronge. Le silence retombe et son regard se relève enfin en direction de la porte. Qui n'est plus fermée comme elle l'était quelques instants plus tôt, mais légèrement entrouverte. « Qui est là ? » lance-t-elle d'un ton quelque peu fébrile mais pas moins autoritaire. Maven, le seigneur de ses terres ? Elle l'espère. Ou encore son bras droit. Ondine n'aspire désormais qu'à une chose, que la personne derrière cette porte soit quelqu'un en qui elle a confiance, au moins un peu. Son sang se glace cependant quand elle identifie celui qui apparaît dans l'ouverture de la porte. « Losvir. Entre, je t'en prie. » Malgré sa frayeur, Ondine n'en perd pas son habituelle bonté. Elle quitte finalement sa chaise et parcourt lentement la pièce jusqu'à atteindre la carafe renversée qu'elle ramasse avec une apparente sérénité, ayant tout perdu de la colère qui s'était emparée d'elle quelques secondes plus tôt. Elle demeure un instant immobile, son regard perdu sur l'étendue d'eau qui jonche le sol... Et renonce à la faire disparaître. Ondine vient finalement prendre place au milieu de la pièce, élégante dans une longue robe blanche parsemée de bleu, et pose son regard turquoise sur Losvir. « Est-ce Zephyr qui t'envoie ? Je dois bientôt rentrer à Ravenshore alors tâche de faire vite. Je t'écoute. » annonce-t-elle en posant sur le bras droit de Zephyr un regard des plus cordial qui contraste affreusement avec l'inquiétude qui s'empare d'elle. Losvir avait-il été témoin de l'épisode de la carafe, qui ne manquerait pas d'attiser ses soupçons ? Si oui, quelles conclusions en tirerait-il ? L'innocence semble à cet instant la meilleure des attitudes à adopter tant elle n'est pas certaine de ce à quoi Losvir a assisté ou non. Si la réponse était "à tout", elle songerait alors sans aucun doute à opter pour une nouvelle stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
the rest is rust and stardust
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : .
date d'inscription : 11/11/2016
messages : 62
avatar : sam claflin

MessageSujet: Re: a straw can crush you, if you let it (losvir) Mer 16 Nov - 19:13

Pulling down a little peace


Losvir chantonnait gaiement, sa rencontre avec la belle Abilene l'avait rempli de joie pour quelques jours. Rien ne semblait pouvoir changer son attitude joyeuse. Il avait amené sa cithare arrangée par un de ses amis inventeurs, et jouait quelques morceaux entêtants perdu dans ses pensées, un air béat sur le visage. Il avait les pieds sur la table comme un enfant et ne prêtait que peu d'attention à son entourage. Les deux autres étaient de toute façon eux aussi perdus dans leurs pensées. Il humait l'air de la capitale se remémorant son enfance, la traversée de la ville l'avait rendu nostalgique, les odeurs, les couleurs tout lui rappelait l'échoppe de laine de ses parents. Et à mesure qu'il pensait à ses jeunes années, peu à peu les morceaux qu'il jouait se transformèrent doucement en comptines enfantines. Les autres bras droit le regardèrent avec amusement, cela faisait surement bien longtemps qu'ils n'avaient pas entendu ce genre de ritournelles. Elles étaient communes à Erathia, surtout celle à propos des oracles lumière et ténèbre. L'air était bien plus chaud qu'à Myst et les odeurs de la ville venaient titiller sans cesse ses narines, l'envie de goûter aux mets de son enfance se faisait de plus en plus forte. Le bras droit de l'oracle de feu jouait négligemment avec une flammèche qu'il avait fait apparaître, tandis que celui de l'oracle de l'eau lisait un livre. Aucun d'eux ne semblaient prêt à bouger de la terrasse où ils patentaient depuis pratiquement deux heures. Losvir se sentait d'humeur curieuse, mais il se refrénait, le jeune homme savait pertinemment que Zéphyr voudrait surement quitter le palais au plus vite. Les conseils lui donnaient souvent la migraine. Losvir compatissait sur ce point, rester enfermé dans une salle pendant des heures pour ne parvenir souvent qu'à de simples compromis sur des sujets peu intéressants devait être l'enfer.
Losvir posa sa cithare et se mit à la recherche des cuisines, il aurait pu appeler des serviteurs, mais le principe d'être servis le dérangeait affreusement. Il revait des pains de viande de son enfance et il pourrait facilement trouver un marmiton pour lui en demander quelques uns. L'attente était propice aux pains de viande, manger détourner l'ennui. Il avait bien proposer d'aller se promener dans la ville, mais aucun de ses deux compagnons n'avait eu l'air très emballé. La cuisine était dans l'aile ouest du palais et les odeurs du dîner remplissait déjà les pièces et les galeries que Losvir empruntait. Lorsqu'il arriva dans la pièce immense qui grouillait de cuisinier et de servants en tout genre, son entrée fut discrète. Tout le monde s'occupait à ses besognes et personne ne semblait s'intéresser à Losvir aussi important soit-il. Il se glissa donc subrepticement vers la longue table de bois où s'entassait déjà les tourtes et les gateaux, prit malicieusement trois pains de viande et s'en alla aussi vite qu'il le put pour rejoindre la terrasse.  « Losvir ! Zéphyr te cherche ! » Horia l'avait repéré et de son habituelle façon l'avait harangé au loin. La réunion était donc terminée. Tant mieux. Losvir se réjouit de cette nouvelle et la célébra en enfournant un des pains dans sa bouche. Il voulait être sur d'en avaler un au moins avant d'aller voir son ami, Zéphyr avait tendance à accaparer la nourriture.
Il se dirigea vers la salle de conseil pour retrouver l'oracle, ses pains à la main, il glissa un regard par la porte et ne vit qu'Ondine, l'oracle de l'eau seule dans la grande pièce. Intrigué de ne pas voir son ami ou les autres invités au conseil, il continua à observer la jolie blonde. Concentrée sur la carafe, à moitié affalée sur la table elle ne remarqua pas le jeune homme qui la regardait. « Qui est là ? » Il entre, le voyeurisme n'a jamais été son fort et après tout, Ondine est pratiquement son amie. Elle prononce encore quelques mots, mais il ne les retient pas, le visage d'Ondine a perdu toutes ses couleurs et elle semble si maigre que Losvir craint qu'elle ne se casse en deux lorsqu'elle se penche pour ramasser la carafe. L'éclat de rage qu'il a perçu dans ses yeux semble passé et il ne voit plus que de la tristesse et une grande fatigue. Il se sent penaud, un grand dadais dans les affaires d'un royaume trop compliquées pour lui. Il reste là, l'air interdit ses deux pains de viande dans les mains. Il en oublierait presque pourquoi il est là. Ondine s'assoit et prends un air solennel. « Est-ce Zephyr qui t'envoie ? Je dois bientôt rentrer à Ravenshore alors tâche de faire vite. Je t'écoute. » Non, Zéphyr ne sait même pas où il est. Et à vrai dire pour le moment, Losvir se fiche de son ami. Pour l'instant, tout ce qui compte c'est cette jeune femme. La peau si pâle d'Ondine laisse paraître ses veines et malgré sa robe magnifique et ses bijoux d'apparât, Losvir sent que quelque chose ne va pas.   « Je... » Perdre son éloquence le dérange, lui qui sait si facilement jouer avec les mots se trouve soudain sans son bouclier. De plus, Ondine et lui n'ont eu la chance de discuter que très rarement, Zephyr semblant vouloir lui transmettre le moindre message lui-même. Aussi il ne sait comment l'aborder. « Ondine, tu... » Elle le regarde impassible, il s’emmêle dans ses propres pensées. « J'ai des pains de viande. » Jolie esquive, il ne sait même plus pourquoi il appréhende de lui parler de ce qu'il vient de voir. Mais il sourit pour sauver les apparences et en quelques pas il est près d'elle lui présentant la nourriture. Losvir reprends son naturel espiègle et attend de voir ce qu'Ondine pourrait bien dire, afin de lui faire comprendre qu'il peut l'aider. « Mais les pains de poisson sont meilleurs pour la santé.  » 
Revenir en haut Aller en bas

a straw can crush you, if you let it (losvir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Disponible chez Crush NY
» "Crush the Castle"
» Elibe's Crush
» Les bons jeux de Tonton Haga : Devil's Crush
» RUSH'N CRUSH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rust and stardust. :: Erathia :: Caerwyn :: Freehaven-