AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

› les oracles (2/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
› oracle des oracles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : maitre du jeu.
date d'inscription : 11/09/2016
messages : 110
avatar : jeremy irons.
crédits : gentle heart.

MessageSujet: › les oracles (2/5) Dim 6 Nov - 15:31

Les personnages prédéfinis
the road to character.


les oracles
AUREEN GILRAEN (lumière) › prise
KASPAR SLEEN (ombre) › pris
HORIA LOREDAN (feu) › libre
ONDINE NERINA (eau) › prise
ZEPHYR GLENWING (air) › libre

Revenir en haut Aller en bas
› oracle des oracles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : maitre du jeu.
date d'inscription : 11/09/2016
messages : 110
avatar : jeremy irons.
crédits : gentle heart.

MessageSujet: Re: › les oracles (2/5) Jeu 10 Nov - 0:09

Aureen Gilraen
possédée par lux, l'oracle de lumière, divine protectrice du bien.
vingt-sept ans, couturière, originaire de caerwyn, fiancée à son premier amour.
avatars conseillés : margot robbie, teresa palmer, gabriella wilde, lily james.


• Elle est possédée, envoutée, depuis la venue de l'oracle de lumières sur terre. Lux est arrivée en elle comme un parasite. Elle s'est installée entre les murs de son coeur en silence, sans la brusquer, et s'est répandue comme une bouffée de chaleur jusqu'à la posséder toute entière. Tant sa magie est douce, Aureen n'a pas souffert d'être reléguée au rang d'écho. Un écho dans un précipice, où coule la magie la plus puissante jamais vue. Spectatrice d'une vie qui ne lui appartient plus, elle s'est réveillée un matin et à cédé son existence toute entière à quelque chose de trop grande pour elle. Même si elle voulait la combattre, Lux est bien trop forte pour elle, et jamais ne la laissera la détourner de sa mission : rétablir la paix à Erathia, ou détruire le royaume dans le cas où l'homme ne voudrait pas d'une paix pourtant vitale. Ce même si la voix d'Aureen prend de plus en plus d'ampleur. Ce même si Aureen s'éveille, et refuse de céder sa vie à une qui s'est arrêtée il y a des siècles. Ce même si les intentions de Lux sont plus qu'honorables.  C'est bien la première fois qu'Aureen se bat pour quoi que ce soit.

• Aureen est issue d'une famille d'artisans de Caerwyn. Une qui ne roule pas sur l'or, qui se bat chaque jour un peu plus pour régler les taxes et le faire honnêtement. Elle connait la valeur de toute chose et sait parfaitement faire une croix sur un petit plaisir, un repas complet, ou une nouvelle tenue quand bien même la sienne serait en lambeaux. C'est une fille bien, qui se contente de ce qu'elle a sans jamais quémander plus que ce que sa condition lui permet. Elle se sait pauvre, mais riche à la fois. Riche parce qu'elle connait l'amour inconditionnel d'une famille, et d'un fiancé qui ne manque jamais une occasion de la rendre heureuse. C'est une fille bien, une vraie. Une pour qui déplacer des montagnes serait une évidence.

• La couture, c'est une histoire de famille chez les femmes Gilraen. N'ayant d'autre choix que de reprendre la main et soutenir l'affaire familiale, puisque c'est ce qu'il faut faire, Aureen confectionne les robes de ces dames de la haute, et les napperons dont elles se servent pour essuyer leurs bouches. Pourtant, elle a longtemps aspiré à plus. Des études, des aventures, à un destin plus épicé et certainement moins terne que celui de couturière pour le compte de la famille. Si les murs de l'échoppe n'auront jamais paru aussi fade, elle s'y est habituée. Parce que sa vie en est une par défaut, que sa destinée est déjà toute tracée, et qu'elle a accepté cette évidence depuis longtemps. Elle lui convient, cette vie. Du moins, c'est ce qu'elle pensait...

-----------------------

• Née Princesse Lux de Neveryd, héritière légitime du royaume de lumière, Lux a écumé la terre il y a des siècles et des siècles. Dotée du coeur le plus pur jamais porté, elle l'a offert au Prince Nox du royaume de l'ombre malgré les interdits, et les tabous. Consumés par un amour dévorant, mais pourtant parfaitement sain, Lux et Nox ont précipités leurs royaumes respectifs vers le chaos, pour le préserver à tout prix. De cette histoire d'amour est née la légende de l'oracle de lumière Lux, gardienne d'Erendieren, et de l'oracle de l'ombre Nox, gardien de Nighon. Parce que leur amour permettrait de conserver la balance entre le bien et le mal, car jamais ils ne s'en prendraient l'un à l'autre, ils sont à présent confinés dans leurs royaumes respectifs et chargés de recueillir les âmes qui y entrent. Ils ne sont amenés à se revoir uniquement lorsque le monde va mal et doivent respecter la mission qui leur a été confiée : rétablir l'ordre, et maintenir la balance entre le bien et le mal. Leur séparation est le prix à payer pour la guerre qu'à causé leur histoire d'amour, jadis, et l'accepter n'est pas sans difficultés.

• Après sa mort (un assassinat sauvage signé de la nation de l'ombre), Lux a été transportée à Erendieren, où elle gouverne depuis. Séparée de Nox, elle soigne les âmes qui entrent dans son royaume et surveille le royaume d'Erathia d'en haut, dans l'espoir qu'il prospère sous sa surveillance. Erendieren est construite à son image, et change selon ses humeurs, et ses désirs. Si elle nourrit l'espoir probablement vain de retrouver Nox un jour, elle est totalement loyale et dévouée à sa mission, ce même si celle-ci implique son retour ponctuel dans le monde des vivants et le fait de ne pas croiser son âme soeur plus que dans un regard.

• La lumière, le foncièrement bon, et l'espoir dont elle est faite s'est tout simplement démystifiée au prix d'un coeur valeureux et pur, afin de venir en aide à une civilisation dévorée par un besoin nocif de toute puissance. Elle s'est habillée des traits d'Aureen Gilraen voilà quelques semaines, et découvre en silence ce monde qui s'ébrèche. Si officiellement, Aureen est portée disparue, il se murmure qu'elle a été aperçue non loin des bouches de l'Ethraid, sur les rives de Ravenshore. Et qu'elle n'est plus tout à fait la petite couturière enjouée de Caerwyn. Si la conscience d'Aureen n'a aucune espèce d'emprise sur Lux, en revanche aucune cohabitation que cette dernière ait pu connaître ne s'est avérée aussi difficile. Loin du monde qu'elle est destinée à gouverner, la nature de Lux s'altère au gré des jours qui passent et se moquent bien d'elle. Tourmentée par les prières d'une Aureen déterminée à reprendre ce corps qui est le sien et à s'en retourner à son existence fade, mais suffisante, de couturière amoureuse, Lux s'humanise et se perd peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
› oracle des oracles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : maitre du jeu.
date d'inscription : 11/09/2016
messages : 110
avatar : jeremy irons.
crédits : gentle heart.

MessageSujet: Re: › les oracles (2/5) Jeu 10 Nov - 0:09

Kaspar Sleen
possédé par nox, l'oracle de l'ombre, protecteur des ténèbres.
vingt-huit ans, contrebandier, originaire de caerwyn, célibataire.
avatars conseillés : matthew daddario, nicolas simoes, stephen james, vinnie woolston.


• Il a grandi au coeur de Freehaven, la capitale de Caerwyn, au sein d'une famille nombreuse dont il est le petit dernier. Plus fougueux et bagarreur que ses autres frères et soeurs, son père lui a très vite enseigné à canaliser ses émotions pour mieux les guider vers une activité plus "utile", ainsi qu'il le lui a exposé. L'activité en question ? Archer pour la garde de Caerwyn, celle-là même qui défend les portes de la capitale de tout intrus, munie d'arcs, parfois d'arbalètes, et de flèches qu'ils tirent avec la plus grande des dextérité. Archer talentueux, il a dédié toute sa jeunesse à l'apprentissage de cette arme qu'il manie désormais comme une extension de sa propre main. Pendant longtemps, il s'est consacré corps et âme à la mission quasiment divine qui lui était confiée, en séjournant dans le poste avancée de la ville donnant une vie complète sur le reste de la région. Soldat sérieux, consciencieux, il a très vite attiré l'attention et le respect de ses pairs et de ses supérieurs qui n'ont pas hésité à lui donner des missions au spectre plus large que celui, restreint, d'archer-garde. On l'a notamment autorisé à remonter vers le nord pour inspecter la solidité des remparts entre Erathia et le royaume plus au Nord, en conflit depuis très longtemps.

• Contre toute attente, et malgré les demandes répétées de son supérieur, Kaspar a abandonné son poste pour une reconversion des plus étranges : contrebandier. La raison de ce revirement soudain ? Son coeur brisé par une femme, et pas n'importe laquelle : sa partenaire durant des années, aussi bien sentimentalement que professionnellement. En dépit des interdits liés à leur mission de sentinelles, ils n'ont pas pu résister à leurs sentiments naissants, pour nouer une histoire d'amour vouée d'emblée à échouer. Les deux y ont pourtant cru, malgré le secret et les difficultés, malgré aussi la crainte de voir l'autre tomber sous le coup d'une attaque surprise. Les temps troubles ont pris tout le monde de court et Selenn a été touchée par une flèche empoisonnée, fruit d'une tentative de percée de la part d'un groupe à la puissance mineure venue semer davantage le chaos. Si Selenn est encore vivante, elle ne doit son salut qu'à l'un des meilleurs guérisseurs de Kriegspire... Des mois passés l'un avec l'autre l'ont convaincue d'abandonner derrière elle son rôle de garde pour s'occuper à plein temps d'une taverne au coeur de Murmurwoods, à proximité du guérisseur devenu... son mari. Kaspar l'a crue morte : il a reçu d'elle son arc, geste intrinsèquement liée au rite funéraire et au deuil, pour découvrir quelques mois plus tard qu'elle avait tout simplement changé de vie. La trahison, intensément douloureuse pour celui qui rêvait de passer sa vie à ses côtés, a été telle qu'il n'a plus supporté de rester le petit soldat sérieux et conscienceux qu'il a été toute sa jeunesse.

• Depuis plusieurs semaines, il est possédé par l'Oracle de l'Ombre en personne (ou presque) : Nox. Créature sombre aux intentions le plus souvent maléfiques - quoi qu'à ses yeux il s'agisse davantage d'un point de vue que d'une réalité - elle a choisi Kaspar pour la part d'ombre qu'il lui offrait. Persuadé de s'être trouvé l'hôte idéal, il n'a les premiers temps pas voulu s'impliquer plus que ça dans la vie de Kaspar. Spectateur de l'esprit trouble du jeune homme, il n'a que modérément influencé ses décisions et choix lorsqu'il y voyait une opportunité intéressante. Pour le reste, tout dépendait du bon vouloir de Kaspar. Cette époque est désormais révolue : Nox s'est emparé petit à petit, jour après jour, de l'esprit de son hôte pour ne plus former qu'un avec lui. Privé de son libre arbitre, guidé par les désirs de Nox, Kaspar part en roue libre au point de ne même plus se reconnaître. Railleur, impétueux, qui a mis de côté la vie rangée pour embrasser au mieux son rôle de contrebandier attiré par l'appât du gain et capable de se mettre lui-même dans les situations les plus dangereuses. Nox est tout puissant dans son esprit, mais la vérité, c'est que le pouvoir que l'Oracle a à lui offrir est bien plus intéressant que tout ce que Kaspar se rappelle de sa vie faite de déceptions et d'échecs, suffisamment du moins pour qu'il ne veuille même pas lutter contre lui.

-----------------------


• Né Prince Nox de Dragonsand, héritier légitime du royaume de l'ombre, Nox a écumé la terre il y a des siècles et des siècles. Malgré des intentions sombres, il s'est laissé aimer de la Princesse Lux du royaume de lumière. malgré les interdits, et les tabous. Consumés par un amour dévorant, mais pourtant parfaitement sain, Lux et Nox ont précipités leurs royaumes respectifs vers le chaos, pour le préserver à tout prix. De cette histoire d'amour est née la légende de l'oracle de lumière Lux, gardienne d'Erendieren, et de l'oracle de l'ombre Nox, gardien de Nighon. Parce que leur amour permettrait de conserver la balance entre le bien et le mal, car jamais ils ne s'en prendraient l'un à l'autre, ils sont à présent confinés dans leurs royaumes respectifs et chargés de recueillir les âmes qui y entrent. Ils ne sont amenés à se revoir uniquement lorsque le monde va mal et doivent respecter la mission qui leur a été confiée : rétablir l'ordre, et maintenir la balance entre le bien et le mal. Leur séparation est le prix à payer pour la guerre qu'à causé leur histoire d'amour, jadis, et l'accepter n'est pas sans difficultés.

• Après sa mort tragique, résultat de la guerre provoquée par leur amour, Nox a connu une certaine forme de renaissance. Puisqu'aimer la lumière n'apportait que tourments et destructions, on ferait de lui le gardien des âmes les plus noires portées par le monde. Bien des millénaires plus tard, Nox continue de gouverner Nighon, le royaume des Enfers ainsi que beaucoup d'historiens l'ont décrit. Situé bien en-dessous de la terre, il est un endroit de désolation, sinistre, où la lave règne en maîtresse absolue des lieux. Ici, Nox recueille les morts aux âmes les plus corrompues, une sélection soigneuse de déchets d'humanité auxquelles il offre un semblant de deuxième chance. Mais ici, le bonheur n'existe pas : le chagrin que lui cause sa séparation d'avec Lux, sans parler de sa composition profondément mauvaise, font de lui une créature puissante mais aux idées noires et Nighon est à son image.

• Tiré de son règne à l'aube de ce qui pourrait être la guerre la plus dévastatrice depuis la création d'Erathia, il a quitté à contrecoeur le royaume des ombres pour rejoindre la terre, qu'il n'a plus vraiment foulée depuis des millénaires en dehors de quelques incursions pour régler des problèmes mineurs. S'il se pensait bien où il était, retrouver la vie et la liberté, même au sein d'une personne qui n'est pas lui et qui ne partage pas toujours sa façon de penser, est une sensation incomparable à laquelle il n'a pas envie de renoncer tout de suite. Être de chaos par essence, bien que sa mission l'oblige à mettre de côté sa nature profonde pour le bien de l'humanité, s'il peut apporter quelques touches de noirceur par ci, par là, il ne compte pas se gêner pour le faire. Qui sait, peut-être que ses manigances pourraient attirer l'attention de Lux, sa bien-aimée, pour venir réparer une fois de plus ses dégâts et sceller à nouveau leur amour éternel.
Revenir en haut Aller en bas
› oracle des oracles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : maitre du jeu.
date d'inscription : 11/09/2016
messages : 110
avatar : jeremy irons.
crédits : gentle heart.

MessageSujet: Re: › les oracles (2/5) Jeu 10 Nov - 0:10

Horia Loredan
oracle de feu, protectrice de darkmoore.
vingt-quatre ans, séductrice née, impétueuse, insouciante, bonne vivante.
avatars conseillés : emeraude toubia, lindsey morgan, shay mitchell, kendall jenner (...)


• Dernière née du clan Loredan, une famille de brigands de la pire espèce, Horia a été rejetée par les siens dès que les premières lueurs de magie se sont manifestées au bout de ses doigts d'enfant. Sa première effusion de magie a enflammée la longue barbe de son père, qui n'a depuis jamais repoussée. Les Loredan abhorrent la magie, et considère Horia comme un échec. Pire : une déception, une honte. Lorsqu'elle avait dix ans, son père a jeté la petite dans une rue infâme de Deyja, et ne s'est jamais retourné sur elle depuis. Elle a été trouvée après quelques jours à mendier dans les rues par Magnus Llewelyn lui-même, qui lui a offert un foyer, un accès au savoir magique nécessaire pour contrôler ses facultés et une vie nouvelle entre les murs de la citadelle de Deyja, qui est aujourd'hui encore sa seule maison. Si elle ne parvint pas à complètement détester sa famille, elle ne cherche pas non plus à les revoir et a complètement occulté leur existence. Elle se moque éperdument de ce qu'il advient d'eux, puisqu'elle se sait (se pense) destinée à de grandes choses. Bien trop grande, bien trop importante pour s'attarder sur des détails insignifiants tels que la famille. Cependant, l'une de ses soeurs ainées s'est détachée de sa famille à son tour et a essayé de la retrouver quelques jours seulement après sa disparition. Depuis, elles sont inséparables.

• Elle est très attachée à ses facultés. Selon elle, ses pouvoirs font d'elle ce qu'elle est, et elle ne serait rien ni personne sans eux. Obsédée par l'idée de repousser toujours un peu plus la création et la manipulation du feu, Horia passe ses journées à étudier d'anciens grimoires, et à exercer tout ce qu'elle apprend au gré de ses nombreuses lectures dans le désert de Dragonsand. Elle connait la moindre incantation en relation avec le feu, et peut désormais créer le feu sans même sortir les mains de ses poches. Plus que de connaitre ses propres pouvoirs, elle sait aussi comment fonctionnent les pouvoirs des autres oracles, et son obsession pour la magie la pousse à vouloir, en plus de se surpasser, avoir toujours l'avantage magique sur eux en cas de conflit (ce qui n'est pas sans difficultés lorsqu'elle est confrontée à Ondine, l'oracle d'eau). Horia est sans aucun doute celle des oracles qui contrôle le mieux ses facultés, et aussi celle qui prend son rôle le plus à coeur. Cependant, elle est aussi celle qui s'en sert le plus, et pas forcément à bon escient. Elle s'est complètement coupée d'une vie normale, et ne voit que par la magie, ce qui effraie tant sa soeur ainée que Magnus Llewelyn en personne. D'ailleurs, elle n'entretient pas de très bonnes relations avec ses confrères, ou du moins la majorité d'entre eux.

• Horia n'aime pas se confronter à la foule, ni côtoyer qui que ce soit. Adepte du silence et des longs moments de solitude, il est bien rare de la voir se mêler au peuple de Darkmoore. Paradoxalement, elle aime se donner en spectacle et faire démonstration de toute l'étendue de ses pouvoirs. Elle ne manque jamais une occasion de se montrer, tant que la petite gens s'écarte sur son passage et s'émerveille de sa divine présence. Elle veut qu'on sache, et qu'on dise d'elle, qu'elle est intouchable, inaccessible. Elle veut qu'on la pense au-dessus de tout. Elle revendique le moindre avantage, la moindre touche de prestige que lui confère son rôle d'oracle. Lorsqu'elle sort dans les rues de Deyja, ou même ailleurs, Horia fait grâce de sa présence aux autres, ce qui a le don d'agacer ses homologues oracles, ou bien de faire rire selon les cas.

• Physiquement, elle est probablement ce qui se rapproche le plus de la perfection. Elle a tout ce qu'il faut au bon endroit. De sa bouche parfaitement habillée de rouge au ravissante décolleté plongeant qu'elle n'a aucune honte à planter sous le regard de qui à des yeux, Horia est parfaitement consciente de son charme fou, et en use et abuse.  On peut facilement croire qu'elle n'est qu'un physique, mais elle est d'autant plus intelligente qu'elle n'est belle, grâce à quoi elle peut manipuler n'importe qui. C'est une manipulatrice de haut vol, une vraie. Le combo parfaitement étudié et aiguisé du physique et de l'esprit fait d'elle une femme redoutable, et diablement dangereuse. On ne se frotte pas à Horia Loredan sans risquer d'y perdre son pantalon, sa dignité, ou sa vie.

• Horia se connait assez pour savoir que son coeur ne supportera qu'une seule grande histoire d'amour. Pour elle, l'amour, le véritable, n'arrive qu'une seule fois, et c'est bien pour cette raison qu'elle se garde bien d'offrir son coeur au premier venu. Elle est aussi totalement consciente du fait que son rôle d'oracle, sans proscrire le sentiment amoureux de sa vie, ne le permet pas non plus. Pas totalement. Que sa mission est bien plus importante, bien plus grande qu'une histoire d'amour qui ne trouverait aucune place dans sa vie de magicienne. Elle croit en l'amour, et ne s'en cache pas. Mais s'épargne ce grand malheur avec grand plaisir. Et elle le fait avec de petites histoires éphémères, rarement plus longue qu'une simple nuit. Elle baise beaucoup, mais n'a jamais fait l'amour. C'est une sauvage, une dominatrice. Une qui se revendique sans coeur, et sans attache, et utilise ses amants pour son plaisir et seulement son plaisir. Généralement, chaque homme qu'elle autorise dans son lit disparait mystérieusement dans les jours qui suivent et si ce n'est pas le cas, c'est que leur utilité n'a pas (encore) touché sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
› oracle des oracles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : maitre du jeu.
date d'inscription : 11/09/2016
messages : 110
avatar : jeremy irons.
crédits : gentle heart.

MessageSujet: Re: › les oracles (2/5) Jeu 10 Nov - 0:10

Ondine Nerina
Oracle de l'eau, Gardienne de Ravenshore.
Vingt-six ans, admirée pour sa sagesse, sa bonté, et sa proximité avec le peuple d'Erathia.
avatars conseillés : emma watson, alycia debnam-carey, elizabeth olsen, bridget satterlee. (...)


• Entourée de parents dévoués à leurs enfants et d'un cortège de frères et soeurs, Ondine est l'une de ces enfants qui a eut la chance de bien tomber, dans la bonne tribu, au bon endroit, au bon moment. Fille d'un pêcheur et d'une poissonnière, elle n'a jamais manqué de rien, ce sans avoir été élevée dans l'opulence. Sa famille s'est toujours concentrée sur un essentiel vital que, dans un monde où la fortune fait le bonheur, d'autres ont tendance à oublier : l'amour. Elle a toujours été l'enfant exceptionnelle du lot, pour sa magie et très certainement l'indéniable douceur qui la caractérise sans doute beaucoup plus que ses pouvoirs ne le font. Sa magie, qu'elle manipule avec douceur et précaution, n'a jamais effrayé, ni provoqué la jalousie de ses nombreux semblables. Elle a été éduquée dans un cadre d'acceptation totale, ce qui l'a probablement aidée à maitriser l'eau très rapidement. Seule ombre au tableau : l'un de ses frères, un peu plus renfermé et plus influençable que les autres, ne comprend pas qu'on puisse la considérer autrement que comme un monstre. Le simple fait qu'il n'a pas peur d'elle le pousse à sans cesse la provoquer, et la pousser dans ses retranchements. Une situation toute nouvelle qui la déstabilise.

• Elle aime ses pouvoirs, et remercie chaque jour le ciel de lui avoir confié la responsabilité de créer et maitriser l'eau. Cependant, Ondine veille à ne pas utiliser ses pouvoirs si ce n'est pas nécessaire. Par exemple, elle se forcera toujours à aller chercher de l'eau dans la baie, plutôt que de la créer, ou d'amplifier une goutte au fond d'un seau. Pourquoi ? Sa magie l'épuise. Créer l'épuise, et elle n'arrive pas à comprendre pourquoi sachant que ce n'est pas le cas des autres oracles. Du moins, pas autant. En vérité, elle est malade. La pollution des eaux de la baie se répand à grande vitesse et forcément, à vouloir purifier les eaux souillées, sa santé se dégrade. Elle refuse d'en parler à qui que ce soit afin que les autres oracles ne la considèrent pas comme la faible du groupe, et surtout pour ne pas être la cible d'un prochain attentat, mais son refus de pratiquer la magie commence doucement à inquiéter. Magnus Llewelyn, dont la santé est déjà fragile, commence à ressentir qu'un autre de ses oracles ne va pas bien.

• Au conseil des oracles, Ondine occupe la place de la sage. Visage de la neutralité, quitte à ce qu'elle en devienne énervante aux yeux des autres, elle est en permanence à la recherche de la solution qui contentera tout le monde. Toujours en retrait et certainement moins charismatique que ses homologues oracles, elle n'en reste pas moins avisé, et est toujours celle vers qui on se tourne pour un conseil, ou une question. Cependant, ses silences ne font pas d'elle quelqu'un de faible, bien au contraire. Elle, peut-être plus que les autres, possèdent un caractère particulièrement fort, et jamais ne se laissera marcher sur les pieds. Il lui arrive de lever le ton lors d'un débat qui prend une tournure qui lui déplait, et elle n'est jamais la dernière pour défendre coute que coute son point de vue. Son défaut majeur, c'est qu'elle aime avoir raison. Si d'autres oracles ont tendance à penser que son avis, toujours plein de neutralité et de sagesse, ne compte pas, Ondine est largement capable de rappeler que sa voix compte autant que les leurs.

• De son cycle d'oracles, Ondine est de loin la plus émotive. Elle ressent tout trop prêt du coeur. L'amour, l'amitié, et même la haine, tout. Sa palette de sentiments est très vaste, peut-être même trop. Moralement, elle est capable de passer de noir au blanc, du jour à la nuit, en quelques secondes, sans jamais passer par un juste milieu sain. Une même minute, ses rires et ses larmes peuvent se rencontrer.

• Elle passe énormément de temps avec le peuple, toujours à essayer d'apporter une aide. Elle participe à de nombreux travaux de reconstructions, de nombreuses oeuvres en faveur des plus pauvres, et n'hésite pas à apporter son aide à quiconque la demandera. Sa participation active à la politique tant d'Erathia qu'au sein de Ravenshore, en plus de son statut d'oracle, fait d'elle une figure emblématique et respectée. Toutefois, ses obligations d'oracles la poussent à voir plus loin, puisqu'elle est aussi l'une des rares à savoir que la citée perdue d'Arhdnen existe, et où elle se trouve. Magnus Llewelyn lui a enseigné à se transformer temporairement en sirène pour rendre visite au peuple de la mer. Cependant, ses visites se font de plus en plus rares, compte tenu de sa maladie grandissante.
Revenir en haut Aller en bas
› oracle des oracles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : maitre du jeu.
date d'inscription : 11/09/2016
messages : 110
avatar : jeremy irons.
crédits : gentle heart.

MessageSujet: Re: › les oracles (2/5) Jeu 10 Nov - 0:10

Zephyr Glenwig
oracle de l'air, régent de myst.
trente ans, frivole, facétieux, immature et un rien irresponsable.
avatars conseillés : sam claflin, max irons, shiloh fernandez, sam heughan (...)


• De tous les Oracles, Zephyr est sans aucun doute le plus immature. Véritable gosse ayant oublié de grandir, il se retrouve en possession de pouvoirs dépassant l'entendement dont il ne se sert principalement que pour son amusement et celui de ses pairs à Myst, qu'il aime à qualifier de royaume personnel. S'il dépend naturellement des mêmes règles - et du même Oracle des Oracles - il n'en reste pas moins un personnage à part, farouchement indépendant et refusant de jouer selon les mêmes conditions. C'est la raison pour laquelle il a construit de toutes pièces un dirigeable aux dimensions remarquablement similaires à celles d'une région, un endroit à son image : particulièrement versatile, donc, voguant au gré des envies de son maître - il est d'ailleurs le seul capable d'en modifier la trajectoire bien qu'il trône au même endroit depuis ce qui semble être des années. Cette curiosité attire beaucoup de regards et suscite de nombreuses interrogations sur terre, à commencer par le rôle que pourrait jouer Zephyr dans leurs problèmes, alors même qu'il ne daigne pas poser un pied sur leur sol si chaotique.

• La région de Myst, qui n'est constituée que d'une seule et même ville perchée dans un dirigeable, est le temple de tous les excès. Il n'en a pas toujours été ainsi, surtout pas à l'époque où le prédécesseur de Zephyr dirigeait depuis les nuages eux-mêmes et où l'on prétendait qu'il était gardien de l'entrée vers l'Erendieren, mais l'arrivée du nouvel Oracle de l'air a modifié en profondeur le fonctionnement même de cette magie et de sa localisation. Malicieux et incroyablement festif, Zephyr rythme la vie des habitants de nombreuses fêtes où les liqueurs ne cessent de couler et où les corps ne cessent de danger. Excepté qu'il n'en accorde l'entrée qu'à son bon vouloir, son bon plaisir du moment, et généralement aux plus belles paires de jambes - pour ne pas dire plus. Ces fêtes sont plutôt l'occasion pour lui de se mêler à la population, féminine plus particulièrement, et il n'est pas avare de folies pour épater la galerie. Après tout, à quoi bon posséder un pouvoir si l'on ne peut pas l'utiliser pour s'amuser et impressionner ? Grand enfant dans l'âme, c'est là la seule conception qu'il accorde aux dons incroyables dont il est le garant et pour cause : la magie de l'air a toujours été qualifiée de faible, parfois même d'inutile. Des moqueries que Zephyr tente de tourner à son avantage dans son temple hédoniste.

• Fruit d'une liaison extraconjugale entre sa mère, artiste, et un séraphin - gardien de l'air - il a longtemps été mis de côté par sa famille et considéré comme un enfant du péché. C'est sans doute cet abandon familial qui est à l'origine de son caractère pour le moins volage et versatile. Changeant d'humeur tous les quatre matins, il est incapable de se tenir à une ligne de conduite, si bien que personne n'arrive à le cerner. Et il semblerait qu'à mesure que les années passent et que ses pouvoirs se renforcent, il perde de plus en plus la maîtrise de ses pensées. Rêveur mais désabusé, facétieux mais rapidement ennuyé, il est une source de contradictions et de paradoxes à lui tout seul. En conséquence, il se coupe de plus en plus des gens qui l'entourent, y compris l'espèce de court qu'il pense s'être formé avec le temps : ceux-là finissent par avoir peur de lui et de ses sautes d'humeur qui peuvent le rendre adorable comme irascible. Zephyr ne croit en personne d'autre que lui-même, feint d'accorder sa confiance quand en réalité il est infiniment seul, prisonnier de pensées un rien délirantes et d'idées qui ne l'amusent même plus vraiment.

• Il est réputé pour être un véritable coureur de jupons. Qu'elles soient humaines ou magiques, les femmes qu'il ensorcelle sont légion et la rumeur veut qu'il n'ait jamais accordé plus d'une nuit à aucune d'entre elles. Et pourtant... Il en est une à laquelle il offrirait son coeur sur un plateau d'argent dans la seconde si elle songeait ne serait-ce qu'à le lui demander. Cette fille, c'est Ondine, l'Oracle de l'Eau, qu'il connait depuis toujours ou presque et qui réveille ses meilleurs côtés. S'ils ne se côtoient pas autant qu'ils le voudraient, il n'en reste pas moins qu'elle est la raison pour laquelle son dirigeable se trouve juste au-dessus de Ravenshore. De là-haut, il veille sur elle et sur son devenir sans jamais franchir la barrière interdite de l'amour, et pour cause : si les Oracles s'autorisaient ce genre d'émotions, ils deviendraient d'autant plus vulnérables que les attaques contre les créatures magiques se renforcent petit à petit. Alors Zephyr compense comme il le peut, en comblant l'absence d'Ondine par des modèles similaires qu'il jette sans un regard le lendemain.

• Plus que d'être un virtuose de l'air, qu'il manie à sa guise comme personne, Zephyr est avant tout un illusionniste. C'est d'ailleurs même l'une des spécialités de Myst et de ses soirées endiablées : des illusions de sens, d'optique, de son, de toucher, il touche, transforme, redessine tout à sa guise avec le côté fantasque qu'on lui connait. Il est expert des mirages, des trompes l'oeil, qu'il construit à son image : on les voit, mais on ne les saisit pas, on se laisse abuser par ce qu'ils renvoient sans jamais parvenir à aller au-delà. Très appréciés de la foule de nobles qui profitent du spectacle, ces mirages sont pourtant, et surtout, très révélateurs de la solitude qui entoure Zephyr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: › les oracles (2/5)

Revenir en haut Aller en bas

› les oracles (2/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ma galerie Style Toon Link
» Manga zelda
» L'oracle du sacrifice
» coffret oracle of ages/seasons
» [VENDS] Zelda: Oracles of Seasons -Game Boy Color- 15€

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rust and stardust. :: Home :: Something for what ails you-